News Stle Dicembre S’installer avec succès sur des marchés extra-européens insolites DQG

S’installer avec succès sur des marchés extra-européens insolites

Sur le dernier numéro de l’année, Stil’è raconte comment notre entreprise est parvenue à aller au-delà des frontières européennes.

Partagez l'article

Atouts et transformations nécessaires pour s’installer avec succès sur des marchés extra-européens insolites

Pour s’installer avec succès sur les marchés extra-européens, proposer un produit de qualité ne suffit plus. L’entreprise qui souhaite s’internationaliser de façon efficace dans des pays éloignés du Bel Paese doit posséder des compétences en termes de compréhension et d’adaptation aux différences culturelles, professionnelles et d’organisation auxquelles elle sera confrontée, bénéficiant d’une « vision » forte et d’une structure en mesure de répondre efficacement aux défis qui, chaque jour, devront être relevés, dans ces aventures professionnelles complexes.

Stile 2 S’installer avec succès sur des marchés extra-européens insolites DQG

Cela a été bien compris par DQG, une entreprise établie à Gambellara (dans la province de Vicence) spécialisée dans la réalisation et l’installation d’huisseries en PVC et PVC/aluminium; 4% de son chiffre d’affaires total (32 millions d’euros attendus d’ici fin 2022) est destiné à l’export, approché par la solide stratégie managériale de l’ingénieur Paolo Tosti, administrateur unique, une approche qui garantit le style et la qualité qui ont fait le renom de DQG, combinés cependant aux exigences réelles de chaque pays client.

Présente avec satisfaction dans certains pays d’Europe, DQG développe les marchés asiatiques et américains pour lesquels les certifications nécessaires sont en cours d’obtention en vue de répondre aux exigences des zones de la «bande des ouragans», comme la Floride. Le plus grand défi est incarné par les pays d’Afrique où d’excellents résultats ont été réalisés depuis maintenant 10 ans. Les marchés tout particulièrement intéressants sont le Ghana, la Tunisie, le Bénin, le Sénégal, l’Ouganda, le Nigeria et, bientôt, le Kenya (où DQG participera pour la première fois à l’important salon BuildExpo Africa en juin 2023).

Stile 3 S’installer avec succès sur des marchés extra-européens insolites DQG

«Nous avons atteint bon nombre de ces réalités grâce au bouche à oreille des clients – explique l’ingénieur Tosti – L’Ouganda nous a surpris pour la confiance placée dans notre travail. Il s’agit d’un territoire où nous avons déjà porté à terme quatre chantiers d’envergure et sur lequel nous acquérons de nouvelles commandes dans les secteurs du bâtiment haut de gamme. Ce marché est proche des marchés européens en termes de modalités et de culture, amoureux des détails, des finitions particulières et du made in Italy, qui représente encore aujourd’hui une garantie de qualité dans le monde».

Le modus operandi de DQG assure un conseil continu au client et à son concepteur, avec du personnel spécialisé et des techniciens expérimentés qui se rendent sur place pour les mesures requises et, surtout, pour contrôler la bonne réalisation du produit. «Il est inutile de se vanter de menuiseries avancées, au niveau technologique, si l’installation n’est pas réalisée dans les règles de l’art – explique Tosti – Nos services d’assistance aux opérateurs locaux s’avèrent par conséquent un atout pour une grande fidélisation.

Stile 4 S’installer avec succès sur des marchés extra-européens insolites DQG

Dans un cas spécifique, celui du Ghana, grâce à Casa Palladio Ltd, nous commercialisons notre produit et soutenons les clients d’un point de vue technique dans tout le pays. En y regardant de plus près, notre produit est impossible à vendre «à distance» en permanence. En plus des conseils spécifiques pour les menuiseries, notre entreprise met à disposition un designer d’intérieur pour concevoir avec le client les espaces de vie, les chambres et les salles de bains, en proposant des solutions d’entreprises leaders du Made in Italy. Le Ghana aime sans réserve le style italien mais la culture des finitions lui fait défaut: d’où l’idée de se présenter comme partenaire de leurs architectes avec notre équipe de travail, en vue d’assurer des installations et des réalisations «clés en main». Nous sommes aussi présents dans ce pays avec deux showroom, un à Accra, la capitale, et un à Kumasi». Comptant parmi les rares cas où une entreprise du secteur exporte vers des pays non limitrophes, DQG regarde vers l’avenir avec l’objectif de se développer: «Nous réfléchissons à ouvrir le capital à des acquisitions ou à des échanges d’actions – conclut Tosti – nous devons nous développer, peut-être par des lignes externes, en mettant en place de véritables pôles embrassant tout ce qui concerne les fenêtres, du monobloc aux moustiquaires, en passant par les systèmes occultants, sans oublier l’aspect fondamental de l’économie d’énergie».

Pour lire l’article, cliquez ici.

Partagez l'article